Restez calme et ne paniquez pas

“Si vous ne mettez pas toute votre confiance dans le Seigneur, vous ne pourrez pas tenir.” Es 7. 9

Après la mort de Salomon le magnifique royaume que David avait créé fut scindé en deux, Israël au nord et Juda au sud avec comme roi le fils de Salomon. A cette époque l’Assyrie était la puissance qui commençait à s’imposer dans le Moyen-Orient et le petit royaume de Juda était enclin à accepter son influence. Pour contrer la menace de son puissant voisin, Israël chercha à s’allier avec Aram (la Syrie moderne) puis à s’attaquer à Juda. “Le cœur d’Achaz et le cœur de son peuple se mirent à frémir comme les arbres de la forêt sous le vent” (Es 7. 2). Le prophète Esaïe habitait Jérusalem et Dieu l’envoya porter un message au roi Achaz, de la famille de David, qui mourait de peur dans son palais à l’annonce de l’arrivée imminente des forces d’Israël et d’Aram. Voici ce message : “Reste calme, n’aie pas peur. Ne te laisse pas décourager par la violente colère de Ressin le Syrien et du fils de Remalia (Israël). Ces rois ne sont que deux bouts de bois fumants” (Es 7. 4). Le roi de Juda avait alors un choix à faire : il pouvait soit essayer de créer une alliance forte avec les Assyriens et leur demander de protéger son royaume contre ses ennemis, c’est-à-dire une solution politique, soit s’appuyer sur le message de Dieu par le truchement du prophète Esaïe, c’est-à-dire préférer une solution spirituelle. Confronté à une situation similaire, qu’auriez-vous fait ? Chercher des compromis dans la vie apparaît souvent comme une sage solution, selon la sagesse humaine. Mais Dieu ne fonctionne pas de la même façon. Pour bénéficier de Son soutien, nous devons au préalable faire preuve de foi, sinon nous allons droit à l’échec : “Si vous ne mettez pas votre confiance dans le Seigneur, vous ne pourrez pas tenir”.

B-1 an : Ps 81-84

B-2 ans : Jos 17-18