Montrer aux autres que Jésus vit en nous

“Quelqu’un parmi vous est-il sage et intelligent ? Qu’il le prouve par sa bonne conduite, par des actes accomplis avec humilité et sagesse”. Jc 3. 13

Paul déclare : “Depuis que Dieu a créé le monde, Ses qualités invisibles, c’est-à-dire Sa puissance éternelle et Sa nature divine, se voient fort bien quand on considère Ses œuvres. Les humains sont donc inexcusables “ (Rm 1. 20). Pendant les siècles précédant la venue de Jésus-Christ sur cette planète, les hommes pouvaient découvrir la personnalité du Créateur à travers Sa création. Puis Jésus est venu et a révélé le Père à Ses disciples, puis à nous des siècles plus tard. Sa parole est là pour nous éclairer et nous révéler davantage de Sa personnalité. Mais nos voisins, qui ne lisent jamais la Bible, comment peuvent-ils découvrir la personnalité de Dieu et le salut en Jésus-Christ ? Par notre conduite, affirme l’apôtre Jacques le demi-frère de Jésus. C’est à travers nous que les autres peuvent connaître qui est Dieu et quel amour Il exprime envers tous les hommes. Notre manière de vivre devrait refléter notre foi. Si nous proclamons que nous sommes chrétiens, comment pouvons-nous rejeter ceux de notre entourage qui n’ont pas les mêmes valeurs morales que les nôtres ? Les critiquer, les juger, les rejeter, les fuir, tout cela est une insulte à Dieu qui ne prend aucun plaisir à punir le pécheur, mais qui prend grand plaisir quand celui-ci se repent et Le cherche. Les autres nous observent, scrutent chacun de nos faits et gestes et cherchent une preuve que Dieu les aime. Notre amour pour les autres doit être évident, et pas seulement envers nos frères et nos sœurs en Christ. Les autres qui vivent encore loin de Lui veulent déceler dans notre conduite les preuves que nous Lui demeurons fidèles et que Sa présence dans notre cœur nous rend davantage enclins à la compassion, à la patience, à la joie et l’assurance d’un avenir brillant avec Lui. Nous ne sommes pas parfaits, mais nous “portons ce trésor spirituel en nous comme en des vases d’argile, pour qu’il soit clair que cette puissance extraordinaire vient de Dieu et non de nous” (2 Co 4. 7). Osons donc refléter, aux yeux de tous, la présence de Jésus en nous !

B-1 an : Ps 89-92

B-2 ans : 1 R 14 & Jn 12