Il était une fois une prostituée…

“Ses nombreux péchés sont pardonnés, puisqu’elle a beaucoup aimé. Mais celui à qui l’on pardonne peu aime peu.” Lc 7. 47

Imaginez la scène : Jésus a été invité à manger dans la maison d’un pharisien nommé Simon, ce qui est déjà surprenant au vu des opinions des chefs religieux envers Jésus. Mais peut-être Simon ne cherchait-il qu’à trouver une raison de plus de condamner Jésus. Soudain, entre une prostituée notoire. Elle se jette aux pieds de Jésus et inonde Ses pieds de ses larmes, puis répand sur eux un parfum de grand prix. Simon et sans doute les autres invités sont outrés d’une telle conduite honteuse et se disent : “ Si cet homme était vraiment un prophète, il saurait qui est cette femme qui le touche…” (v. 39). Mais Jésus sait très bien qui elle est. Cela ne l’empêche pas de voir ce que cette prostituée deviendra à Son service. Son passé de péché ne compte pas à Ses yeux. Venu en ce monde pour pardonner les pécheurs que nous sommes tous, Il joue son rôle en allant à la rencontre des gens méprisés par la société et les religieux de Son temps et affirme : “Celui à qui on pardonne peu aime peu” (v. 47). Le plus scandaleux aux yeux du pharisien n’était pas la présence de cette prostituée aux pieds de Jésus, mais Sa déclaration que “ses péchés ont été pardonnés”. Jésus était un sujet de scandale parce qu’Il pardonnait les péchés. Les gens religieux de Son temps ne pouvaient imaginer qu’ils avaient autant besoin de pardon que cette prostituée qui se donnait en spectacle devant eux. Souvenez-vous des péchés dont vous avez été pardonnés et manifestez votre amour pour Lui qui vous a délivré ! N’oubliez pas non plus qu’aux yeux de Dieu tous les péchés se valent. Aucun n’est véniel, tous nous séparent de la présence de Dieu. Si vos péchés ont été pardonnés, exprimez-Lui votre reconnaissance. Et si vous occupez la même position que Simon, il n’est pas trop tard pour vous jeter aux pieds de Jésus !

B-1 an : Ne 1-2 & Ac 22

B-2 ans : 1 R 15 & Jn 13