Le son lointain de la bénédiction

“Élie dit à Achab : Va manger et boire, car j’entends le bruit de la pluie.” 1 R 18. 41

La sècheresse régnait depuis plus de trois ans et la vie en Israël était devenue difficile. Le peuple ne trouvait presque plus d’eau pour désaltérer les troupeaux (v. 5-6). Tout cela parce que le roi Achab, sous l’influence de sa femme Jézabel, avait abandonné Dieu pour servir Baal (v. 18). Mais un jour Elie reçut l’ordre d’aller affronter le roi Achab et ses prêtres de Baal au mont Carmel (Lisez 1 R 18. 1-40). Or, à l’issue de cette confrontation où la puissance divine se manifesta de manière éclatante devant le peuple et le roi, Elie déclare à Achab : “Va manger et boire, car j’entends le bruit de la pluie”. Ou pour le dire autrement : “Va festoyer autant que tu veux, car tout va aller mieux : j’entends le son lointain de la bénédiction qu’attend le pays !” Or le ciel était toujours d’un bleu pur et sans nuage, et aucun grondement de tonnerre ne déchirait le silence. Peut-être vous sentez-vous opprimé par une sècheresse semblable : votre vie vous paraît stérile et dénuée de sens. Quand Elie délivra ce message à Achab, celui-ci aurait pu exprimer un doute et refuser de suivre le conseil d’Elie. C’était à lui de faire un choix entre croire Elie et la promesse divine ou tourner le dos à la bénédiction. Le même choix se présente à vous : par la foi acceptez-vous la promesse de la bénédiction de Dieu sur votre vie ? Croyez-vous qu’Il peut restaurer vos relations, votre santé, vos finances, votre espoir en l’avenir… ? Ce roi si corrompu et désobéissant prend Dieu au mot et va préparer un festin (v. 42), alors que la pluie n’est pas encore arrivée. Il faut du courage et de la foi pour agir ainsi au milieu d’une famine intense ! Il faut aussi du courage et de la foi pour croire que Dieu va vous bénir alors que les circonstances qui vous entourent semblent sans issue, désespérées et négatives. Dieu est plein de surprises. Vous en découvrirez si vous faites comme Achab. Réjouissez-vous et exprimez votre reconnaissance avant même de percevoir le son lointain de la bénédiction !

B-1 an : Pr 18-19 & 1 Co 10

B-2 ans : Lm 1 & James 2