La valeur de l’équilibre !

“Ne laissez pas les erreurs… vous faire perdre votre équilibre.” 2 P 3. 17

Aux Jeux Olympiques, le pentathlon comprend cinq disciplines distinctes : le tir au pistolet, l’escrime, l’équitation, la course à pied et la natation. Les médailles ne sont pas accordées par discipline mais pour l’ensemble. Il en va de même dans la vie chrétienne. Si vous souhaitez courir cette course jusqu’au bout sans vous perdre en chemin, vous devez vous engager à pratiquer deux disciplines précises : 1- Converser régulièrement avec les autres. Le meilleur moyen d’assimiler une vérité des Ecritures est d’en parler avec d’autres chrétiens. La Bible affirme : “De même que seul le fer peut aiguiser le fer, de même les relations entre humains peuvent les améliorer” (Pr 27. 17). Ce n’est qu’en rencontrant d’autres chrétiens que vous pourrez apporter et recevoir des témoignages, apprendre des expériences vécues par les autres, prier les uns pour les autres, vous encourager et vous soutenir mutuellement, tout en appliquant les principes de la Parole de Dieu. N’oubliez jamais que nous sommes censés grandir ensemble, pas chacun dans notre coin. 2- Passer régulièrement un examen de santé ! “Examinez-vous vous-mêmes… éprouvez-vous vous-mêmes…” (2 Co 13. 5). Si vous voulez rester au mieux de votre forme physique, vous ne devez pas négliger de vérifier votre pression artérielle, votre température, votre poids… Vous devez agir de même en ce qui concerne votre santé spirituelle : examinez votre vie de prière, la régularité de vos lectures de la Bible, l’intensité de votre communion fraternelle, l’amélioration de votre caractère, de votre engagement de serviteur et de soutien envers les autres. Jérémie a écrit : “Passons au crible chaque domaine de notre vie et réorganisons nos priorités en fonction de Dieu” (Lm 3. 40 TM). Vous serez vite étonné des résultats que la pratique de ces deux disciplines apportera dans votre vie et comme vous la sentirez vite mieux organisée et mieux équilibrée.

B-1 an : Ez 25-27 & He 3

B-2 ans : 1 S 9-10