Donne-Moi ton cœur !

“Confie-toi en l’Éternel de tout ton cœur et ne t’appuie pas sur ta sagesse.” Pr 3. 5

Lorsque le psalmiste insiste pour dire : “Demeurez fermes et que votre cœur se fortifie, vous tous qui vous attendez à l’Éternel” (Ps 31. 25), il donne un indice essentiel : c’est par le cœur que nous devons nous attendre à Dieu. Cette évidence, qui semble si simple, est aussi celle que nous risquons d’oublier en route. Un grand nombre de croyants n’ont aucune idée de la différence qu’il y a entre l’intelligence et le cœur, privilégiant généralement l’intelligence. Il y a là une erreur qui peut, paradoxalement, affaiblir la foi. Notre intelligence doit recueillir la connaissance que nous offre la Parole de Dieu ; elle prépare ainsi la nourriture que le cœur doit assimiler. Le risque est de s’appuyer sur le pouvoir de l’intelligence pour saisir les choses de Dieu. Certes, cette intelligence nous donne de saisir l’idée de Dieu, mais elle ne peut agir sur la vie de notre âme. C’est par le cœur que l’homme peut croire et entrer en contact avec Dieu. Pour entretenir votre vie physique, il ne suffit pas que vous sachiez quel air et quelle nourriture vous conviennent, il faut encore que vous respiriez cet air et que vous mangiez ces aliments, les assimilant à votre corps. De même, ce n’est pas la connaissance des vérités divines et bibliques qui pourra seule vous faire du bien et alimenter votre foi. Il faut que, par Son Esprit, le Seigneur Lui-même entre en vous et y fasse Sa demeure. C’est par le cœur que vous devez vous attendre à Dieu. C’est dans votre cœur que vous devez Le recevoir. C’est dans votre cœur que Dieu vous communiquera Son Esprit et avec Lui, les grâces qu’Il a en réserve pour vous. Un appel pour vous aujourd’hui : “Mon fils, donne-Moi ton cœur !” (Pr 23. 26).

B-1 an : Ez 34-36 & He 6

B-2 ans : 1 S 15-16